Courses /

Zarak, un événement pour le parc étalon français

Zarak, un événement pour le parc étalon français Avec Zarak (Dubawi), les Aga Khan Studs accueillent un des nouveaux étalons les plus attendus de la saison 2018 en Europe. Ce lauréat de Gr1 est un fils de l’inoubliable Zarkava (Zamindar).   ZARAK Dubawi & Zarkava par Zamindar Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) 2e du Prix Ganay (Gr1) 2e du Prix du Jockey Club (Gr1) Stationné au haras de Bonneval (14) 12.000 € H.T. (LF)   Georges Rimaud, manager des Aga Khan Studs en France, a déclaré : « Zarak est l’incarnation du rêve de tout éleveur : produire un vainqueur de Gr1 à partir de deux champions. C’était un excellent cheval de course qui a montré une capacité d’accélération similaire à celle de sa mère. Il est d’un modèle irréprochable. C’est un très bel individu, compact, qui a de beaux points de force. Nous sommes ravis de pouvoir proposer un tel étalon aux éleveurs et que la formidable histoire de Zarkava continue à travers son fils. » Zarak a suscité un très fort engouement, tant au niveau des ventes de saillies que de sa syndication.   Dubawi, des débuts réussis en tant que père de père. Zarak est un fils de Dubawi (Dubai Millenium), dont il est le 33e gagnant de Gr1. Celui qui est désormais l’étalon de tête de Darley a 16 % de lauréats black type parmi ses partants et, à ce jour, il a donné 208 chevaux de stakes. La majorité de ses fils au haras n’ont pas encore eu de générations de 3 ans en piste. Parmi les premiers fils de Dubawi à la reproduction, Makfi, qui officie désormais au Japon, a réalisé un bon début de carrière. Sa première génération est née en 2012 et il a déjà produit 12 lauréats de Groupe, dont quatre gagnants de Gr1. Makfi est notamment le père de Make Believe (Poule d’Essai des Poulains & Qatar Prix de la Forêt, Grs1). Ces succès sont autant de signaux positifs pour Dubawi en tant que père de père.   Le fils d’une gagnante d’Arc.

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi