Élevage /

Ultra, un talent à redécouvrir

  Les courses s’enchaînent à un rythme soutenu et un gagnant à tendance à chasser l’autre dans nos mémoires. Pourtant, à quelques semaines de la saison de monte 2018, il faut certainement prendre le temps de redécouvrir Ultra (Manduro), lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère 2015.   ULTRA Manduro & Épitome, par Nashwan Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) Prix Jacques Laffitte (L) Stationné au haras du Logis (61) 7.000 € H.T. (1er octobre P.V.)   À partir de 2018, Ultra va faire la monte à côté de son père, Manduro (Monsun), au haras du Logis. Il officiera pour 7.000 € et un nombre limité de droits de saillie à vie sont disponibles. Sam Bullard, directeur des étalons Darley a déclaré : « Ultra est un cheval puissant avec une belle conformation. Il est issu d’une ligne classique et je suis certain que les éleveurs seront ravis de l’avoir au haras du Logis. C’est un nouvel apport de Darley au parc étalon français et c’est une très bonne chose de voir Ultra au côté de son père, Manduro. C’est l’exemple vivant de ce que Manduro peut produire. »  Son entraîneur, André Fabre, a ajouté : « Franc et beau, un vrai plaisir à entraîner et à regarder courir, Ultra est le cheval idéal. » Le jour où il a battu le record du Lagardère. Ultra est resté invaincu à 2ans. Lors de ses débuts, au mois de juillet à Clairefontaine, sur 1.400m, il a dominé de bout en bout Moon Trouble (placé de Groupe à deux reprises) et Mont Ormel (Juddmonte Grand Prix de Paris, Gr1). Lors de sa deuxième sortie, le Prix de Blaison (B), Ultra s’était imposé dans un superbe style devant le futur black type Royal Julius (Royal Applause). C’est à cette occasion qu’il a décroché sa Rising Star. Pour sa troisième sortie à 2ans, Ultra a remporté le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1, 1.600m), en battant le record de l’épreuve. Ce jour-là, il devançait Galileo Gold (Paco Boy), lequel a ensuite remporté les 2.000 Guinées et les Saint James’ Pa...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi