Autres informations /

Définir l’agriculteur professionnel de la filière cheval, une nécessité

COMMUNIQUÉ Définir l’agriculteur professionnel de la filière cheval, une nécessité   La professionnalisation des acteurs de la filière cheval et leur reconnaissance agricole pleine et entière sont au cœur des préoccupations de la FNC depuis la loi sur le développement des territoires ruraux de 2005. Les espoirs placés dans la création d’un registre des actifs agricoles dotés de droits dans le cadre de la "loi d’avenir" ont été déçus, tant dans la définition très large de l’agriculteur professionnel que dans la construction d’un statut à part entière. Et que dire de la liste négative de la PAC, qui remet en question toute diversification agricole cheval ?   En choisissant de placer la définition et le statut de l’exploitant parmi les treize mesures d’avenir pour les deux cents premiers jours du président de la République, la FNSEA démontre l’intérêt et l’importance du statut de l’agriculteur professionnel (…) Ainsi, dans l’intérêt général de la filière cheval, comme de toutes les autres filières, l’agriculture mérite toujours d’être un métier, une véritable profession, qui n’est pas seulement la conjonction d’un facteur capital avec un facteur travail (…) Centrer la politique sur l’agriculteur professionnel et les modalités d’exercice de son métier est aujourd’hui la clé de la vitalité des territoires et de la dynamique des filières (dont la filière cheval) et mérite des choix courageux et responsables.   La FNC, dans le cadre des travaux de la...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi