Institution / Ventes /

CAPE PREMIER YEARLING SALE Un nouveau Cap, sans Jooste et avec Hongkong

  Un investisseur, même puissant, ne peut changer à lui seul le destin d’une vente. Ce week-end, à la Cape Premier Yearling Sale, au Cap (Afrique du Sud), il y aura un grand acheteur en moins, Markus Jooste, et un en plus, le Hong Kong Jockey Club. Côté regret : Mayfair Speculators, qui avait acheté sous son nom l’année dernière huit lots pour 6,6 millions de rands (460.000 € au change de janvier 2017) et qui était associé avec d’autres investisseurs sur des gros lots. On peut estimer que Jooste et ses contacts avaient pesé aux alentours de 25 à 30 millions de rands (2 millions d’euros), soit16 % du chiffre d’affaires (155 millions de rands, 11 millions d’euros) de la vente. Côté espoir : le Hong Kong Jockey Club, qui avait acheté l’année dernière 11 yearlings chez Magic Millions en Australie, pour l’équivalent de 27 millions de rands. L’autorité a décidé cette année de ne pas investir à la grande vente pour réagir aux restrictions sanitaires sur l’exportation des chevaux hongkongais en Australie et il a annoncé qu’il serait présent ce week-end au Cap. En termes ...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi