Élevage /

Almanzor, un champion d’Europe au haras d’Étreham

L’arrivée au haras d’Étreham d’Almanzor (Wootton Bassett) est l’un des grands événements de l’année 2018. Ce triple lauréat de Gr1 a décroché le titre de meilleur mâle de 3ans européen lors de la cérémonie des Cartier Awards 2016. Limité à 140 juments, il va officier à 35.000 €. Nicolas de Chambure, du haras d’Étreham, nous a expliqué au mois d’octobre : « Almanzor a été bien accueilli par les éleveurs. La syndication s’est très bien passée, si bien qu’elle est actuellement bouclée. Toutes les parts proposées sur le marché ont été vendues. C’est une première satisfaction. Il faut également souligner le fait qu’Almanzor rassemble autour de lui un syndicat très cosmopolite, avec des Français, des Irlandais, des Anglais et des Américains. Cela atteste du fait qu’il a marqué les esprits à l’international. Il faut aussi noter l'apparition de nouveaux éleveurs français qui font l'effort d'investir dans des parts d'étalons comme Almanzor, ainsi que dans une jumenterie de qualité. Les éleveurs français sont heureux qu’un cheval de ce niveau vienne faire la monte dans notre pays. C’est la preuve de la dynamique actuelle du parc étalon hexagonal. Almanzor a très peu de sang de Northern Dancer dans son pedigree [une fois à la cinquième génération, ndlr]. Il peut donc être croisé avec une grande diversité de juments. Du fait de son origine paternelle, il avait assez de précocité pour s’imposer au niveau Listed à 2ans. Son ascendance maternelle est garante d’une certaine tenue et d’une capacité à progresser à 3ans, ce qu’il a lui-même démontré en piste. Almanzor a reçu beaucoup de visites et les retours sont très positifs. C’est un cheval qui gagne à être vu car il est beau, avec une robe attrayante et beaucoup de qualité. Il a de la pr...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi