Institution / Ventes /

La hausse des naissances de 2017 devrait se poursuivre en 2018

L’Institut français du cheval et de l’équitation a publié sa nouvelle note de conjoncture pour la fin d’année 2017, grâce aux donnés collectées par REFErences (Réseau économique de la filière équine). D’une manière globale, le marché des chevaux de course en France est en régression (- 1 %). Cette diminution affecte le trotteur français (- 3 % de transactions) alors que les transactions de pur- sang anglais augmentent de 1 %. Les races de galopeurs enregistrent une hausse raisonnable du nombre de naissances. Une augmentation des naissances. Depuis 2010, la production de chevaux de course de galop connaissait une baisse, mais l’année 2015 a été marquée par une nette reprise (+ 7 %), en races pur-sang (+ 8 %) comme en AQPS (+ 3 %). Cette amélioration s’est confirmée en 2016 (+ 5 %). Les naissances enregistrées à fin octobre 2017 confirment la tendance à la hausse observée depuis 2015, avec une hausse de...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi