Institution / Ventes /

Godolphin va envoyer des juments à Galileo

Godolphin va envoyer des juments à Galileo

Joe Osborne, directeur général de Godolphin a accordé une interview à Daragh Ó Conchúir (The Irish Field). Nous vous en proposons quelques extraits.

Après le départ de John Ferguson, Joe Osborne assurait l’intérim à la tête de Godolphin. Depuis la fin du mois de juin 2017, il assure cette fonction de manière permanente. À partir des années 1990, il a joué un rôle central dans l’antenne irlandaise de Godolphin, avant d’en être nommé Directeur général. Il a aussi œuvré au développement de l’entité en France, aux États-Unis, en Australie et au Japon.

Les achats de yearlings issus d’étalons Coolmore. Pendant de nombreuses années, Godolphin n’achetait plus de produits d’étalons appartenant à Coolmore, y compris Galileo (Sadler’s Wells). La politique d’achat a changé en 2017, après le départ de John Ferguson. Joe Osborne a dit : « Beaucoup de théories circulaient à ce sujet. Mais notre objectif était avant tout de soutenir nos étalons, non seulement avec nos propres juments, mais aussi aux ventes. Nous avons acheté des Galileo cette année et nous en sommes satisfaits. Nos propres étalons ont également atteint un certain niveau de maturité. C’est le cas de New Approach et Teofilo qui sont des fils de Galileo, et qui connaissent le succès au haras après une belle carrière de course. » Concernant la destination de ces achats, il détaille : « La réflexion est en cours. Entre octobre et décembre, ils sont dispatchés chez les différents entraîneurs. Entre ceux que nous avons achetés et ceux que nous avons élevés, nous avons de très bons yearlings. »

Des filles de Dubawi pour Galileo. Daragh Ó Conchúir a ensuite demandé à Joe Osborne si Godolphin allait ...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi