Institution / Ventes /

Le cheikh Hamdan, roi du shopping

LE MARCHÉ MONDIAL DES YEARLINGS 2017   Le cheikh Hamdan, roi du shopping Le cheikh Hamdan Al Maktoum est le leading buyer mondial en 2017, c’est-à-dire l’acheteur le plus actif à l’international sur le marché des yearlings. L’année dernière, il avait déjà dépassé son frère, le cheikh Mohammed, en achetant 139 poulains et pouliches pour un total de 47,7 millions de dollars et un prix moyen de 343.202 $. En 2017, ses achats, en tenant compte des fluctuations du change, sont presque équivalents à ceux de l’an dernier. Notre recherche dans la base de données de Bloodhorse nous a permis de trouver 131 achats différents sur quatre continents (Europe, Océanie, Amérique et Afrique). Shadwell a dépensé 46,736 millions de dollars, pour un prix moyen de 356.764 $. Six yearlings ont dépassé le million (en dollars), quatre en Angleterre et deux aux États-Unis. Outre-Atlantique, il a notamment acquis en septembre à Keeneland un mâle par Tapit (Pulpit) pour 2,5 millions de dollars. En 2016, il avait acquis six millionnaires sur trois marchés différents : deux en Australie, deux chez Tattersalls et deux à Keeneland. Cette année, même sans achats à sept chiffres, Shadwell Australasia n’a pas levé le pied. Le cheikh Hamdan a dépensé plus de sept millions de dollars pour 20 yearlings. C’est avec la signature Shadwell France qu’il a agi à Arqana en effectuant neuf achats (un de plus qu’en 2016) pour un total de 2,4 millions d’euros.   Par Franco Raimondi   Après la paix Godolphin en force. Le fait marquant de la saison des ventes de yearlings a sans aucun doute été la paix Godolphin – Coolmore. L’effet direct est la reprise des achats Godolphin, qui avaient baissé en 2016, de 43 à 27 millions. Cette année, l’achat le plus cher est celui de la pouliche par Galileo et Dansk qui a fait le top price (quatre millions de guinées) en octobre à Tattersalls. Godolphin a dépensé 43,6 millions de dollars pour 83 sujets et s’est adjugé six millionnaires : trois par Dubawi (Dubai Millennium) et trois pouliches par Galileo (Sadler’s Wells). Pas besoin d’être un expert en stratégie économique pour comprendre ce qui se trame en arrière-plan. L’opération du cheikh Mohammed a beaucoup vendu, en particulier des pouliches et des poulinières. Nous avons recensé 397 lots vendus pour 11,8 millions en 2015, 608 pour 29,4 millions en 2016 et, cette année, avant la December Sale et l’ultime vacation Arqana, 506 sujets sont partis pour une enveloppe de 25,3 millions. Il faut savoir que l’offre est de 53 femelles à Newmarket et de 14 à Deauville. Jusqu’à présent, Godolphin a laissé partir tous les sujets proposés à la vente.   LES 15 PRINCIPAUX ACHETEURS DE YEARLINGS EN 2017 #            Acheteur                                        Achats          Chiffre d’affaires ($) Prix moyen ($)              Top price                                       Vente 1            Shadwell Estate Co.                      131               46 736 211               356 764              2.500.000 $                                   Keen. Sept. 2            Godolphin  ...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi