Courses /

LA NUIT DE L’ÉLEVAGE ET DES COURSES 2017 – Pierric Rouxel : « L’Asselco a défendu les courses et l’élevage régional »

LA NUIT DE L’ÉLEVAGE ET DES COURSES 2017 Pierric Rouxel : « L’Asselco a défendu les courses et l’élevage régional » Ce vendredi, les éleveurs de l’Ouest organisaient à Laval leur grande soirée annuelle. En préambule au Gala, les élus ont présenté leurs positions sur les grands sujets de l’actualité au galop. Le plan d’économies de France Galop a été au centre des débats.   Pierric Rouxel, président de l’Asselco, a déclaré : « L’Asselco a défendu les courses et l’élevage régional, notamment par l’intermédiaire de ses membres qui sont actifs au sein de la commission des étalonniers, du comité région du galop, des conseils du plat et de l’obstacle. Nous avons réussi à conserver des acquis indispensables et notamment la cinquième place dans les épreuves PMH, tout en écartant certaines mesures plus politiques qu’économiques, comme la fin de la différence entre les conçus et non conçus. »   Un manque de communication. Loïc Malivet, président d’honneur de l’Asselco, mais aussi président de la Fédération des Éleveurs du Galop et membre du conseil d’administration de France Galop, a expliqué au sujet du blocus de la réunion de Saint-Cloud : « Il y a eu un manque de communication. Le président Rothschild a commencé à consulter les membres du conseil d’administration au mois d’avril. De notre côté, nous avons proposé une série d’économies, en dehors de l’enveloppe des encouragements : suppression des taux dérogatoires accordés à certaines sociétés de courses, faible baisse des retours aux sociétés qui courent en premium, baisse du fonds éperon et du fonds équitation [qui sont destiné...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi