International /

MEETING INTERNATIONAL DE LA SOREC – Hicham Debbagh : « Nous souhaitons que la performance pilote l’engagement »

L’hippodrome d’Anfa à Casablanca accueillera l’un des plus grands rendez-vous hippiques du continent africain, ces samedi 18 et dimanche 19 novembre. Il s’agit des journées internationales du pur-sang arabe et du pur-sang anglais. Les épreuves phares sont le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Pur-Sang Arabe (Gr3 PA) et le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Pur-Sang Anglais. Le cheval et les courses sont des éléments majeurs de l’économie marocaine. Sous l’égide de la Société royale d’encouragement du cheval (Sorec), le royaume organise tous les ans plus de 2.000 courses de pur-sang anglais et arabes. Hicham Debbagh, directeur des courses à la Sorec, explique l’importance de ce meeting international. Jour de Galop. – Quel est l’objectif de ce meeting international ? Hicham Debbagh. – L’objectif premier était de placer les courses marocaines dans un calendrier international, ce que nous avons réussi à faire. Je pense que nous avons une image internationale bien établie désormais. Nous recevons de plus en plus de chevaux des Émirats et du Qatar. Auparavant, nous avions tendance à n’attirer que des chevaux européens, mais maintenant les pays du Golfe se développent et voyagent pour courir ici. Nous recevons également des chevaux appartenant à des propriétaires britanniques. Nous avons treize chevaux étrangers inscrits dans les courses de pu...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi