Editorial /

Le mot de la fin – Inzuste

La photo d’Antoine Griezmann dans le rond de présentation à Chantilly a déchaîné les réseaux sociaux. Un certain nombre de ceux qui déplorent que les hippodromes soient vides, que les courses meurent, etc. (on vous laisse compléter) se sont acharnés sur le footballeur. Sa faute ? Ne pas avoir mis de cravate. Leçon n°1 de hara-kiri : comment faire fuir Griezmann alors qu’il est une des très rares locomotives* dont...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi