Institution / Ventes /

51e CONFÉRENCE DE L’IFHA – La mondialisation, une chance pour les paris hippiques ?

51e CONFÉRENCE DE L’IFHA

La mondialisation, une chance pour les paris hippiques ?

Ce lundi, le siège de France Galop accueillait la conférence de la Fédération Internationale des Autorités Hippiques (IFHA), avec le soutien de Longines. Des intervenants venus du monde entier se sont relayés pour proposer leur synthèse des sujets qui comptent pour l’avenir des courses. [Partie 2 sur 2]

Une opportunité, mais des difficultés techniques. Winfried Engelbrecht-Bresges, le vice-président de l’IFHA, a expliqué : « Les paris hippiques sont stables depuis 2004. Ils s’élèvent à 101 milliards d’euros en 2015 dans le monde, mais cela cache des situations contrastées en fonction des pays. En 2016, ils ont progressé en Australasie (Australie +8,4 %, Hongkong +10,7 %, Japon + 5 %), ils sont stables aux États-Unis (+0,7 %) et ils ont régressé en Europe (France -1,5 %, Grande-Bretagne -1,1 %). Entre 2012 et 2015, les paris hippiques ont perdu 1 % de part de marché à l’international par rapport aux autres jeux d’argent. La mondialisation des courses est une opportunité pour renouer avec la croissance. Les parieurs veulent des courses avec beaucoup de partants, et dans ce cadre, la possibilité de jouer sur des épreuves internationales est une solution intéressante. En particulier s’il est possible d...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi