Institution / Ventes /

En 2017, la majorité des yearlings millionnaires ont été achetés en Europe

En 2017, la majorité des yearlings millionnaires ont été achetés en Europe La glorieuse incertitude des devises. En octobre 2014, on pouvait échanger une Guinée contre 1,68 $ ou 1,33 €. Trois ans plus tard, la même Guinée ne vaut plus que 1,39 $ ou 1,18 €. Au guichet de change en 2014, un Français aurait reçu 1,26 $ pour son euro. Le jeudi 5 octobre 2017, pour la même pièce, il n’aura que 1,17 $. Les devises fluctuent comme Tarzan pendu à sa liane. Le dollar australien s’est effondré par rapport à son équivalent américain, passant de 0,92 $ en 2008 à 0,78 $ cette année. Le manque de stabilité peut amener à des résultats assez déroutants dans les statistiques. Un exemple flagrant est le cumul des yearlings vendus à plus d’un million de dollars en 2008. Bloodhorse en dénombre 52, dont 25 en Australie. Il ne s’agit pas d’un miracle, mais de la correspondance entre le point le plus haut pour une devise – l’australienne – et le plus bas pour une autre, l’américaine.   Guinée à la baisse, Tattersalls à la hausse. L’effet Brexit sur le marché est positif pour Tattersalls, qui vend en livres. En 2014, avec la livre forte, 6 yearlings du book 1 furent vendus à plus d’un million de Gns, alor...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi