Institution / Ventes /

La paix de Keeneland

Lundi 11 septembre 2017 est une date qui restera dans les annales des courses et de l’élevage. On se souviendra pendant longtemps du jour où "la paix de Keeneland" a mis fin au boycott des étalons de Coolmore – et de leur production – par Godolphin. Le traité de paix était en fait le bon signé pour deux produits du regretté Scat Daddy (Johannesburg). Cela faisait douze ans que Godolphin n’avait pas acheté le produit d’un étalon officiant pour Coolmore… Après ce premier signal, la confirmation est venue lors de la deuxième session, mardi. Les trois hommes de confiance du cheikh Mohammed (John Gosden, Anthony Stroud et David Loder) ont signé les bons d’achat pour sept autres yearlings, dont deux fils d’Australia (Galileo), une fille d'Uncle Mo (Indian Charlie) et un produit de Lookin at Lucky (Smart Strike). Trois yearlings issus d’étalons Coolmore bien vivants. Les deux top price pour Australia. Australia vient de terminer sa troisième saison de monte. Ce double lauréat de Derby officie à 35.000 € en Irlande et ses premiers yearlings passent actuellement en vente. Godolphin a acheté deux de ses produits à Keeneland en ce début de semaine. Le lot 224 est issu de la souche d’Enable (Nathaniel). Le lot 460 descend de la rapide Gallanta (Nureyev), qui était elle-même issue de l’élevage Niarchos. Ils ont respectivement coûté 490.000 $ et 300.000 $. Parmi les onze produits d’Australia passés en vente publique, ces deux-là sont pour l’instant les plus chers. Uncle Mo, pour l’amour du dirt.  Uncle Mo est le jeune étalon le plus prometteur des États-Unis. Il officie dans la base américaine de Coolmore. Son prix de saille est passé de 35.000 $ à 150.000 $. Leur père surfe en effet sur une vague alimentée par une quinzaine de black types, dont Nyquist, le héros du Kentucky Derby 2016. Godolphin a déboursé 475.000 $ pour une pouliche, le lot 240, qui présente un pedigree totalement orienté vers le dirt. Le nouveau Scat Daddy. Lookin at Lucky est lui aussi un étalon de dirt. Coolmore le proposait à 17.500 $ en 2017, sa septième saison à Ashford Farm. Comme Scat Daddy en son temps, il part au Chili en hiver. En deux générations, ...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi