Courses /

AL RAYYAN CUP – PRIX KESBEROY (Gr1 PA) – Le cheikh Mansour et Didier Guillemin conservent leur titre grâce à Joudh

AL RAYYAN CUP - PRIX KESBEROY (Gr1 PA) Le cheikh Mansour et Didier Guillemin conservent leur titre grâce à Joudh Joudh (Mahabb) a répondu à toutes les interrogations qui entouraient sa candidature dans l’Al Rayyan Cup – Prix Kesberoy (Gr1 PA) : elle confirme sa qualité, elle tient 2.000m et elle va dans tous les terrains. Joudh a l’étoffe d’une championne. Comme l’an dernier, c’est un élève et représentant du cheikh Mansour, issue de l’étalon Mahabb (Tahar de Candelon) et entraînée par Didier Guillemin, qui passe le poteau en tête dans cette course. Longtemps en dernière position, Joudh est venue librement dans la phase finale et a pris la mesure de Rijm (Azadi) aux abords du poteau, dans son style caractéristique, à savoir, gagner de peu, mais toujours très sûrement, sans forcer son talent. Après avoir pris l’avantage dans la ligne droite, Dynamites (Nashwan Al Khalidiah) a conservé une prometteuse troisième place, lui qui grimpait de plusieurs étages après des débuts discrets aux Pays-Bas. Le test de tenue est réussi. Ce samedi, Joudh passait un test de tenue, sur 2.000m en terrain très souple. Didier Guillemin, l’entraîneur de la gagnante, nous a expliqué : « Les conditions étaient très différentes de celles de Chantilly. Elle a évolué positivement depuis cette victoire comme l’a montré son comportement aujourd’hui. Dans ce terrain, il ne fallait pas faire d’effort superflu. Pour des pur-sang arabes de 3ans, 2.000m en terrain souple, c’est un exercice particulier. C’est la raison pour laquelle ils ont ralenti dans le dernier tournant. Elle n’a pas couru depuis le 23 juillet et sa victoire dans la Qatar Coupe de France (Gr1 PA). Mais pour gagner aujourd’hui, il fallait bien sûr qu’elle soit prête. Je ne suis pas surpris que la pouliche soit capable de tenir 2.000m. Joudh est devenue plus froide au fil du temps, le matin comme l’après-midi. Pour un pur-sang arabe, être capable d’aller sur 2.000m, cela ouvre de nombreuses possibilités. L’an prochain, à 4ans, elle aura ainsi un programme plus ouvert. » Quatre courses, quatre victoires. Joudh est désormais invaincue en quatre sorties publiques pour la casaque de Yas Horse Racing. Concernant la suite de son programme, Didier Guillemin a précisé : « ...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi