Élevage /

LA SEMAINE DE L’ÉLEVAGE – Enable, entre risque et histoire de sélection

  Par Franco Raimondi Il fallait beaucoup de courage pour croiser une jument de 2.000m et plus avec un étalon qui avait remporté son titre d’honneur sur 2.400m. Le prince Abdullah et ses conseillers ne manquent pas de courage et ils ont envoyé Concentric (Sadler’s Wells) chez Nathaniel (Galileo). Le résultat du croisement est un inbreeding 3x2 sur Sadler’s Wells, un peu risqué si vous voulez, mais l’élevage est aussi basé sur le risque. Au moment de rebattre les cartes sur la table, on pouvait s’attendre à un cheval de tenue, ce qui n’est pas si mal parce que la sélection se fait encore sur 2.400m, avec un pedigree riche de Sadler’s Wells mais exempt de Danehill et donc de Danzig. L’inbreeding sur Sadler’s Wells. Le résultat a un nom : Enable, la meilleure pouliche de 3ans sur la distance classique, double lauréate des Oaks. C’est la première gagnante de Gr1 issue d’un inbreeding si proche sur Sadler’s Wells, mais la formule avait déjà donné le lauréat du Derby allemand Kamsin (4x4 via Old Vic et In the Wings, mais aussi 4x3 sur Surumu), le vainqueur des Dewhurst Parish Hall (3x3 via Teofilo-Galileo & une poulinière par Montjeu) ainsi que cinq autres qui ont triomphé au niveau Gr1. Une souche, trois branches. Le prince Abdullah travaille sur cette souche depuis les années 80, quand il a acheté la quatrième mère d’Enable, Fleet Girl (H...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi