Courses /

D’Everest et de Pégase

D’Everest et de Pégase La Pegasus et l’Everest, les noms des deux méga-courses créées cette année aux États-Unis et en Australie… Mais si un week-end et une course méritent de tels noms, c’est bien le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) et cette année 2017 n’échappe pas à la règle. Le plus grand week-end de l’obstacle français est synonyme d’exploits, de dépassement de soi, de défis à la hauteur des obstacles d’Auteuil, de courage, d’instants en suspension où le cœur s’arrête de battre à chaque obstacle. Le week-end du Grand Steeple est un moment à part et, sur le papier, cette édition 2017 est déjà exceptionnelle, entre tradition et renouvellement.   De 11 à 5. Oui, on peut regretter que des chevaux comme Milord Thomas (Kapgarde) et Storm of Saintly (Saint des Saints) ne soient pas au départ du Grand Steeple ce dimanche. La course sera malgré tout splendide, avec la présence du patron So French (Poliglote), le tenant du titre. Le représentant de Magalen Bryant s’était imposé l’an passé dans un Grand Steeple presque apocalyptique et ce ne sont pas les pluies tombées ces derniers jours s...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi

Mardi 15 Novembre 2011;Angers;PRIX GRAND HANDICAP D'ECOUFLANT;SCOOPDYGA -
Courses /

ANGERS, JEUDI PRIX GEOFFROY DE LA CELLE (MAIDEN) Boomboom Kiss tient en respect ses adversaires Grand favori de l’épreuve, Boomboom Kiss (Kentucky Dynamite) n’a pas … Lire la suite