Courses /

Paul-Marie Gadot : « Pas comparable avec l’épidémie de Chantilly l’an dernier »

Le docteur Paul-Marie Gadot est le responsable du Département livrets et contrôles de France Galop. Il suit le dossier de l’épidémie de rhinopneumonie pour la société-mère et s’est récemment rendu sur le centre d’entraînement de Pau. Jour de Galop. – Quelle est l'origine de cette épidémie ? Paul-Marie Gadot. – Nous en recherchons l’origine, mais c’est une enquête compliquée. Tous les chevaux de cet entraîneur sont vaccinés contre la rhinopneumonie-herpès et ils avaient reçu un rappel fin décembre 2016. L’infection par l’herpès peut être latente, asymptomatique et la transmission par un porteur sain est possible. Cela complique singulièrement la situation. Compte-tenu de l’évolution dans un seul barn et des modalités de la contagion, nous avons deux hypothèses. La poursuite de l’enquête permettra d’opter pour l’une ou pour l’autre. Par ailleurs, nous avons demandé le typage du virus [analyse de l’ADN du virus pour l’identifier précisément, ndlr] afin de savoir où et quand il a déjà sévi. ...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi