Courses /

FOYER DE RHINOPNEUMONIE DE PAU – « Il faut attendre trois semaines après le dernier cas de température élevée sur un cheval »

  L’herpès virus équin de type 1 qui frappe l’écurie paloise de Jean-Claude Rouget est au cœur de toutes les conversations. Guillaume Fortier est le vétérinaire référent pour les questions sanitaire de la Fédération des éleveurs du galop. Ce spécialiste nous a livré son analyse de la situation. Jour de Galop. – Ce type de virus a-t-il déjà frappé la France dans une période récente ? Guillaume Fortier. – Malheureusement c’est une situation relativement courante. En France, il y entre un et trois cas comparables chaque année, sur l’ensemble de la population équine, grippe et rhinopneumonie comprises. Mais cela touche assez peu souvent les chevaux de course et les centres d’entraînement. C’est plus courant à l’élevage ou dans les centres équestres. Dans ce cas, pour de nombreuses raisons, les conséquences sont moins médiatisées que ce qui est en train de se passer à Pau. La situation est comparable en Irlande ou en Grande-Bretagne. La Fédération des éleveurs du galop tire la sonnette d’alarme sur ce sujet. Envisagez-vous une action au niveau européen ? La France, au sein de la Fédération européenne des éleveurs de pur-sang anglais, a toujours été très active sur ce sujet, en comparaison avec les Anglais, Irlandais et Allemands. Sans vouloir faire d’ironie, on peut dire que les Anglais ont toujours tendance à penser que leur cheptel est plus propre que celui du reste du monde. Or ils ne sont pas du tout exempts d’épisodes du type de celui de Pau. Les efforts de communication de la Fédération des éleveurs du galop se sont donc portés sur ses adhérents en France mais aussi sur les autres syndicats des éleveurs européens. Notre objectif est de mettre en place un règlement sanitaire commun. Au mois de mai, la Fédération européenne des éleveurs de pur-sang anglais (Eftba) organise son Assemblée générale à Deauville. Cette date marquera la fin de la pré...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi

Eric Legrix - sc
Courses /

Éric Legrix part au Maroc

Éric Legrix sellera ce mercredi à Maisons-Laffitte son dernier partant en France. L’entraîneur et ancien crack-jockey part en effet au Maroc, où il va entraîner … Lire la suite