Courses /

PRIX DE LA BIGORRE – Viola St Goustan s’offre Éclipse d’Ainay

Sur le papier, Éclipse d’Ainay (Sholokhov) paraissait être l’épouvantail du Prix de la Bigorre. Elle avait gagné le Prix Pré Catelan à Auteuil et semblait capable de signer une deuxième victoire. Vite installée aux commandes de la course par son jockey, Johnny Charron, elle a bien sauté et a emmené le peloton à une allure régulière. Mais Viola St Goustan (Diamond Boy), qui a longtemps filé ses rivales, est venue l’attaquer à son intérieur à l’entrée de la ligne droite. Au saut de la dernière haie, la pouliche de Simon Munir et Isaac Souede lui a pris l’avantage. Prise de vitesse, Éclipse d’Ainay s’est relancée ensuite, revenant bien finir mais trop tard. Viola St Goustan avait fait la différence. Cette dernière a signé la deuxième victoire de sa carrière, la première ayant eu lieu à Fontainebleau. La protégée de Guillaume Macaire peut se déclencher cette année. Elle a donc devancé Éclipse d’Ainay et Lou Princess (Martaline), auteure d’un beau dernier kilomètre.

La sœur de Saint Goustan Blue. Élevée par Albino Bassi, Viola St Goustan est issue de Diamond Boy, étalon au haras de la Croix Sonnet, et de Les Saintes Glaces (Baryshnikov) gagnante d’une course en plat à 2ans. Il s’agit du sixième gagnant de sa mère qui a déjà produit Malineglaces (Malinas), gagnante d’un Prix André Masséna (L) à Cagnes, et le bon Saint Goustan Blue (Blue Brésil), gagnant des Prix La Périchole (Gr3) et Mélanos (L) à Auteuil.

      Tip Moss
    Mansonnien  
      Association
  Diamond Boy    
      Glint of Gold
    Gold or Silver  
      Blue Stone
VIOLA ST GOUSTAN (F4)      
      Kenmare
    Baryshnikov  
      Lady Giselle
  Les Saintes Glaces    
      Crystal Glitters
    Les Saintes Joies  
      Caroriva

Vous aimerez aussi