Courses /

Prime propriétaires Pour qui ? Pour quoi ?… Et pour combien de temps encore ?

  Un dossier de la rédaction de Jour de Galop 96,4 %, ce n’est pas 100 %. Ce n’est pas non plus les 111,59 % de 2015. Le versement du complément de la prime propriétaire, intervenu en début d’année et qui s’élève donc à 6,4 %, est un petit choc psychologique. Sans le dispositif des 90/10 mis en place fin 2014, les propriétaires auraient touché plus. Combien ? C’est ce que nous avons voulu évaluer, afin d’avoir une appréciation objective de l’impact réel de cette mesure. Dans tous les cas, il ne faut pas se tromper : ce pourcentage, en deçà des 100 %, ne signifie pas pour autant que les encouragements ont baissé. L’enveloppe des primes est restée constante, à 44,63 millions d’euros. C’est le niveau de performance des "FR" qui impacte la somme restant à distribuer en janvier. On le comprend aisément : l’exercice de communication autour de ce dispositif n’est pas évident. D’un côté, le positif, à savoir que les "FR" ont beaucoup gagné en 2016 ; de l’autre le négatif, vous ne recevrez que les 96,4 % de ce que vous auriez pu toucher sans le dispositif des 90/10. C’est le principe des vases communicants : à enveloppe égale (ce qui, dans la situation actuelle, peut déjà être considéré comme un motif de satisfaction), on ne peut pas être gagnant sur les deux tableaux. Mais allons plus loin dans la réflexion. La prime propriétaire a été créée pour soutenir l’élevage français. Si la progression de celui-ci se confirme dans les années à venir, l’existence de cette prime se justifiera-t-elle toujours ? Ne devra-t-on pas être amené à en changer les conditions d’attribution ? Et si l’on doit un jour rogner sur les encouragements, n’est-ce pas sur ce poste-là qu’il faudra agir en priorité ? Voici quelques éléments de réponse. Quel est le manque à gagner pour les propriétaires ? Nous avons calculé ce à quoi correspondaient réellement ces 3,6 % de primes "manquantes" pour sept propriétaires choisis dans le top 200 français en 2016. Rang   Primes propriétaires versées aux "FR" de l’écurie    Manque à gagner pour l’écurie 2e        1.376.345 €                                                                  51.398 € 3e        1.612.175 €                                                                  60.205 € 10e      449.871 €                                                                     16.800 € 49e      161.254 €                                                                     6.022 € 100e    48.317 €                                                                       1.804 € 150e    66.652 €                                                                       2.422 € 200e    66.670 €                                                                       2.489 € 10 chevaux ont absorbé à eux seuls 7,3% de l’enveloppe globale ! En 2016, dix chevaux ont engrangé plus de 200.000 euros en primes propriétaires sur leurs gains français. Si l’on cumule les primes propriétaires de ces 10 "FR" les plus riches, on atteint un montant de primes égal à 3.255.458 euros… Alors que des milliers de chevaux "FR" ont couru en 2016, les 10 plus riches d’entre eux ont encaissé à eux seuls 7,3 % de l’enveloppe (44,6 millions d’euros) ! Cheval                        Primes propriétaires versées Almanzor                    700.015 € La Cressonnière ...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi