Courses /

Le PMU devrait respecter son engagement initial, grâce à l’international et aux paris sportifs

Le PMU a communiqué ce mardi le résultat de son activité 2016. L’activité totale s’établit à 9,738 milliards d’euros d'enjeux en 2016, en recul de 0,6 %. Le produit brut des jeux total (chiffre d’affaires) progresse de 1,3 % à 2,444 milliards d’euros. L’activité hippique totalise 8,896 milliards d’euros d’enjeux (soit un repli de 1,1 %), pour un produit brut des jeux en hausse de 1,2 %, soit 2,385 milliards d’euros. Les enjeux en France sont en repli de 4 % à 7,854 milliards d’euros. Les enjeux internationaux progressent en revanche de 29 % à 1,042 milliard d’euros. Les paris sportifs progressent de 19,7 % à 283 millions d’euros pour un produit brut des jeux en hausse de 1,9 % à 44 millions d’euros. Les mises poker s’élèvent à 559 millions d’euros, en repli de 1,6 % ; le produit brut des jeux s’améliore de 4,9 % à 15 millions d’euros. Ces résultats, combinés à une maîtrise des charges et une stricte gestion de l’entreprise, devraient permettre de délivrer un résultat net au profit de la filière hippique française, proche de l’engagement pris au budget. Enjeux                                 Produit brut des jeux                                            Millions d’€  Évolution         Millions d’€           Évolution Paris hippiques                   8.896            - 1,1 %            2.385         +1,2 % Dont France                       7.854            - 4 % Dont international             1.042            + 29 % Paris sportifs                      283               + 19,7 %         44               +1,9 % Poker                                 559               - 1,6 %            15               + 4,9 % Total activité                     9.738            - 0,6 %            2.444         + 1,3 %   Un contexte difficile. L’activité du PMU a résisté au cours d’une année 2016 marquée par un contexte global très difficile. Le réseau France a pâti de la conjoncture socio-économique toujours délicate et l’activité hippique "online" a subi la séparation des masses d’enjeux imposée au PMU et qui a eu un impact négatif de l’ordre de 120 millions d’euros. Le PMU a réagi en mettant en place les plans d’actions pour amortir le fléchissement de l’activité hippique France. L’activité de paris en masse commune à l’international (+ 29 %) et les paris sportifs (+ 19,7 %) ont notamment permis de compenser ce recul. Dans le mê...

J'ACHÈTE L'ARTICLE / JE M'ABONNE JE SUIS ABONNÉ / JE ME CONNECTE

Vous aimerez aussi