International /

L’uruguayen Jump High sur les traces d’Invasor

D’après les Argentins, l’Uruguay n’est que le paisito (le petit pays). Ce paisito, qui ne compte même pas quatre millions d’habitants, sera probablement représenté dans la réunion de la Dubai World Cup par sa dernière vedette, Jump High (Drosselmeyer), candidat à l’UAE Derby (Gr2). Le poulain, qui a 3ans selon le calendrier de l’hémisphère Sud, vient de gagner le Gran Premio Pedro Pineuyrua (Gr1), l’épreuve pour les milers la plus importante du paisito, face à ses aînés. Bon finisseur, Jump High s’est imposé d’une bonne longueur devant le brésilien Coldplay (Out of Control) et a enregistré un excellent chrono (1’34”75). Son entraîneur, Ricardo Colombo, a estimé : « Il reste des détails à finaliser à propos du voyage, mais je pense que Jump High est un poulain de valeur internationale. »

Jump High ne sera pas le premier cheval d’Uruguay à prendre part à l’UAE Derby. En 2015, Sir Fever (Texas Fever), acheté par Godolphin après avoir remporté la Triple couronne locale, avait déçu. Dix ans plus tôt, le champion Invasor (Candy Stripes), lui aussi lauréat de la Triple couronne, avait subi dans l’UAE Derby, pour sa rentrée et pour la première fois sous la férule de Kiaran McLaughlin, la seule défaite de sa carrière. Il s’est racheté ensuite en remportant la Breeders’ Cup Classic et la Dubai World Cup pour le cheikh Hamdan Al Maktoum.

Vous aimerez aussi