Élevage /

Dink, un étalon aux accents espagnols au haras de la Barelière

DINK

Poliglote & Napeta, par Woodman

Premio Cimera-Poule espagnole (B)

Derby espagnol (A)

Stationné au haras de la Barelière (86)

1.500 € H.T.

Après avoir fait son entrée au haras en 2013, en Espagne, Dink (Poliglote) va effectuer ses débuts de reproducteur en France en 2017, au haras de la Barelière, situé à Payré, dans la Vienne. Il a connu plusieurs vies en tant que compétiteur, passant entre les mains de Jorge Rodriguez à Madrid et celles de Philippe Cottin pour l’obstacle. Dink a notamment gagné le Premio Cimera (B), la Poule d’Essai espagnole, en terrain lourd, et il a conclu troisième du Derby espagnol (A), toujours à Madrid. Issu de Poliglote, remarquable étalon d’obstacle, doté d’un modèle solide, Dink peut séduire à la fois les éleveurs de plat et d’obstacle.

 

Un physique solide. Dink est un cheval d’1,67m au garrot, solide, consistant et dur en compétition. Sybil Pecriaux, qui s’occupe du haras de la Barelière avec José Gomez, nous a dit : « Luis Alvarez Cervera est client chez nous et il est propriétaire de Dink. Après des débuts en Espagne, il a souhaité mettre l’étalon au haras de la Barelière. Il a plusieurs produits à l’entraînement en Espagne pour le moment. Dink a été un compétiteur très dur, il n’a jamais eu un souci de santé et est doté d’un très bon caractère. C’est également l’un des rares fils de Poliglote étalon en France. » Luis Alvarez Cervera a été un grand cavalier de CSO, participant six fois aux Jeux Olympiques. Il est également l’un des propriétaires les plus importants en Espagne et il a gagné le Prix de Diane (Gr1) 1996 avec Sil Sila. Il nous a déclaré : « Nous pensons que Dink peut faire toutes les disciplines. C’est un cheval très bien équilibré mentalement, calme, avec de bonnes allures. Avec mon expérience de cavalier, je pense qu’il peut tout faire : un bon croisement avec les pur-sang pour le plat, les AQPS, les anglos et les selles français pour le sport. Il a sauté en liberté et possède un bon geste et une bonne technique. Il aura plus de chances pour démontrer ses capacités en France où toutes les disciplines sont représentées. Sa première production va prendre 3ans. J’ai cinq de ses produits, deux pour l’obstacle et trois pur-sang. Ils sautent tous très bien. »

Un des bons chevaux de sa promotion en Espagne. Dink a débuté sa carrière en Espagne. À 2ans, il a conclu troisième du Premio Veil-Picard (C), le Critérium de Saint-Cloud version ibérique. À 3ans, il a gagné le Premio Cimera, la Poule espagnole, devant Midnight Beauty, vainqueur du Prix de Condé (Gr3), puis a terminé troisième du Derby espagnol sur 2.400m. Il a couru de 2 à 6ans, de 1.300 à 2.400m, allant aussi bien sur des pistes légères qu’en sable ou lourdes.

Poliglote, l’une des stars des étalons français. Père de Dink, l’étalon du haras d’Étreham Poliglote a gagné le Grand Prix d’Évry (Gr2) et a fini deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1). C’est un étalon polyvalent puisqu’il a été à la fois tête de liste en plat et en obstacle. C’est le père notamment de Solemia, lauréate du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 2012, d’Irish Wells, double gagnant du Grand Prix de Deauville (Gr2), mais aussi de So French, vainqueur du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Device, multiple lauréat de Groupe sur les haies d’Auteuil, Roi Mage, deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Kiko, Tanaïs du Chenet XX et Prince Oui Oui, lauréats du Prix Cambacérès (Gr1), Polivalente et Saint du Chenet, gagnants du Prix Maurice Gillois (Gr1)… Liste non exhaustive !

Une souche éclectique à haut niveau. Coélevé par Thierry et Danielle de La Héronnière, Dink est un fils de Napeta (Woodman), jument inédite. C’est le frère de Psyché (American Post), quatrième des Prix La Force (Gr3) et La Camargo (L) et gagnante de huit courses, de Cabo Canaveral (Sendawar), un cheval espagnol très dur lui aussi, vainqueur de neuf courses, et de La Soculente (Cape Cross), la génitrice de Sysmo (My Risk), lauréat de la Seymour Cup (L) en Australie.

Blue Burgée (Lyphard’s Wish), deuxième mère de Dink, a fini troisième du Prix du Calvados (Gr3) et deuxième du Prix Amandine (L). Elle a donné Brief Floyed (Fasliyev), vainqueur de 18 courses en Russie. La souche maternelle de Dink est apparentée à la championne Comtesse de Loir (Val de Loir), deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) et gagnante du Prix Saint-Alary (Gr1), mais aussi de Pasadoble (Prove Out), la grand-mère de la phénoménale Miesque, et enfin de Telramund, héros d’un Prix Wild Monarch (L).

      Northern Dancer
    Sadler’s Wells  
      Fairy Bridge
  Poliglote    
      Val de l’Orne
    Alexandrie  
      Apachee
DINK (M13)      
      Mr Prospector
    Woodman  
      Playmate
  Napeta    
      Lyphard’s Wish
    Blue Burgée  
      Bronislava

Vous aimerez aussi